Make your own free website on Tripod.com

 

Comment Faire un blason

 

Et voilà, vous avez la piqûre de l'héraldique. Ou encore vous voulez simplement ne pas recevoir un coup d'épée d'un collègue de bataille qui pourrait vous prendre pour un adversaire. Bref vous avez besoin d'un blason. Voici un petit guide très simple des règles de base de l'héraldique afin que vous puissiez orienter vos recherches et vos décisions.

Comme il a été question dans l'explication de l'origine de l'héraldique, le blason se veut une méthode de reconnaissance durant la bataille. Alors il faut qu'il soit facilement reconnaissable de loin. Dans ce cas le mot clé devient "Contraste". C'est pourquoi la principale loi d'héraldique, la loi des Émaux et des Métaux, à vu le jour. Le principe de base de cette loi est de ne pas mettre métal sur métal et émail sur émail. En clair, les émaux ne se touchent pas et les métaux non plus. Voici les dites couleurs :

Les Métaux

Les Émaux

Les Fourrures

 

Si on suit cette règle un blason qui aurait un fond de gueules pourrait avoir une figure comme un lion mais ce dernier serait or ou argent. Dans le même ordre d'idée, un blason qui serait parti (séparé verticalement) devrait avoir une moitié avec un émail, disons azure, et l'autre moitié avec un métal, disons or. Et voilà vous connaissez maintenant la règle la plus importante de l'héraldique.

Lorsque nous divisons un écu avec des émaux et des métaux nous obtenons des partitions ou des pièces. En général, plus elles sont simples plus elles étaient utilisées dans les débuts de l'héraldique. Elles seront connues sous le nom pièces honorables. Certaines partitions symbolisent les coups d'une épée (coupé, parti, tranché, taillé). Les pièces comme la fasce, le pal, le chef et la bande sont des dérivés de ces partitions. Par la suite nous pouvons combiner des traits horizontaux, verticaux et obliques pour obtenir des partitions et des pièces offrants plus de variété. Finalement pour mettre une touche artistique et originale vous pouvez modifier vos traits droits par des traits aux formes multiples. Vos lignes peuvent devenir crénelées, dentelés, ondées, engrelées, etc.

 

Finalement on retrouve les meubles. C'est-à-dire les objets, les animaux, les croix, les végétaux, etc. Encore une fois plus les meubles sont simples plus ils témoignent de leurs origines anciennes. Certaines pièces, comme des moulins ou autres figures complexes, sont apparues plus tard au moyen âge. Les premiers meubles à être apparus sont probablement les formes simples comme les besants (cercles), les billettes (rectangles), les macles (losanges), croix, escarboucles, mollettes. Mais on retrouve aussi dans les vieux meubles des figures plus complexes comme des fleurs de lys, des lions et des aigles. Mais attention la position des ses animaux et de leurs attributs a une symbolique toute particulière qui doit être prise en considération mais qui ne sera pas traitée ici.

Maintenant que vous connaissez la loi des émaux et des métaux, les pièces honorables et les partitions et certains meubles vous pouvez débuter la création de votre propre blason. Bien sur il existe d'autres règles mais il sera mieux de consulter le héraut le plus proche de chez vous. Une dernière note avant de quitter, attention au réflexe courant de vouloir mettre systématiquement un meuble ou un animal dans un champ uni. L'héraldique vous offre de bien plus grandes opportunités alors soyez créatifs !

 

Page précédente