Make your own free website on Tripod.com

 

Les pièces honorables du deuxième ordre arrivent tout de suite après celles du premier ordre. Bien qu'elles soient encore très simple, on voit déjà une certaine innovation en comparaison des pièces du premier ordre.

Débutons avec les pièces qui se retrouvent dans la partie inférieure de l'écu. Le champagne (#1) est la même hauteur que le chef mais se trouve en bas. Dans le cas d'un écu en pointe il se trouve donc grandement diminué. La pointe (#2) est aussi large que la moitié de l'écu. Par contre sa pointe ne touche pas l'extrémité supérieure de l'écu car dans ce cas elle deviendrait un chapé. L'enté en pointe (#3) est une pointe dont les côtés sont concaves. La hauteur ne dépasse pas le cœur, c'est à dire le centre de l'écu.

Les pièces qui suivent le contour de l'écu sont les suivantes. La bordure (#4) est généralement le sixième de la largeur de l'écu. Plus petite, elle devient une filière. L'orle (#5) est la moitié de la largeur de la bordure et ne touche pas au bord de l'écu. Le trescheur est surtout rencontré dans la forme du double-trescheur (#6). C'est un orle séparé en trois parties égales où la partie centrale est la couleur du champ. On retrouve surtout cette figure en Écosse ou aux Pays-Bas. Le double trescheur fleurdelisé ou fleuronné (#7) est agrémenté de fleurons à l'extérieur. Si les fleurons sont alternés à l'intérieur et à l'extérieur il devient fleuronné et contre-fleuronné. Finalement, l'écusson (#8) est la copie de l'écu au tiers de sa grosseur.

La dernière catégorie de pièces du second ordre inclus des figures plus complexes. Le lambel (#9) est un fil et plusieurs pendants. Il sert surtout à faire des brisures et se place souvent par-dessus (brochant) d'autres figures ou meubles en chef de l'écu. Les pendants sont habituellement en nombre de trois mais peuvent être de plus. Les anciennes représentations du lambel touchaient les bords de l'écu mais on le rencontre aussi plus court. Le franc-quartier est en fait le quart d'un écu. Le canton (#10) quant à lui est le neuvième du même écu. Les deux sont représentés par défaut dans le coin supérieur à dextre. Si ce n'est pas le cas il faut le préciser. Toutefois en héraldique médiévale il n'y avait pas de différence entre le franc-quartier et le canton.

 

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10