Make your own free website on Tripod.com

 

Mars 2001

Montmorency de Laval

 

Voici l'histoire d'un blason médiéval qui se retrouve de nos jours sur certains édifices, mâts ou en-tête de lettre, ici en Amérique de l'autre côté de l'océan où il a vu le jour et connu la gloire.

 La maison de Montmorency avait à l'origine comme armes D'or à la croix de gueules cantonnée de quatre alérions.

 

Mais à la bataille de Bouvines en 1214, Mathieu II de Montmorency, exécuta un haut fait d'arme en capturant 12 bannières ennemies. Pour rappeler cet exploit il ajouta à ses armes douze alérions pour en monter le nombre à seize.

 

Plus tard la famille fit un autre ajout. Les coquilles apparaissaient déjà sur les armes du Guy de Montmorency, sire de Laval en 1239. Ces couleurs continuèrent de se propager jusqu'au nouveau continent.

 

Entre 1674 et 1688, François de Montmorency de Laval fut à Québec le premier évêque du Canada. Il fonda le séminaire de Québec. C'est sur ce même site qu'aujourd'hui on retrouve l'Université Laval qui porte son nom. L'université à donc choisi comme emblème les armes de Monseigneur Laval en inversant toutefois les couleurs.

Page précédente