Make your own free website on Tripod.com

 

QU’EST CE QUE L’HÉRALDIQUE

Mais qu’est ce que l’héraldique. Et bien c’est tout simple. C’est la science des blasons, écus, armoiries et emblèmes qui sont apparus au Moyen Âge et qui sont toujours présent de nos jours. En effet bien que ces emblèmes soit plus représentés sur les boucliers et les vêtements des chevaliers de l’époque, ils sont encore très présent dans notre quotidien : le blason d’une ville, les drapeaux d’états, l’emblème de votre auto, le logo de votre produit courant, l’emblème de votre équipe préférée sans oublier les blasons personnels toujours en usage.

L’origine du blason remonte aux guerres féodales ou pays ou terres voisines s’affrontaient dans des batailles décousues ou les belligérants se lançaient à l’assaut l’un de l’autre sans trop se préoccuper des tactiques. Il en résultait une confusion créée par la similitude des équipements. On raconte que Guillaume le Conquérant, à la bataille de Hastings, dû s’arrêter de combattre pour enlever son casque afin que ses hommes puissent le reconnaître et savoir qu’il était toujours en vie. Vint alors l’idée de se servir des boucliers comme signe de reconnaissance. On peignit donc les renforts de métal d’une couleur vive. Ce qui donna les premières pièces comme la Fasce, le Pal, le Chevron et l’Escarboucle. Peut se fut pour que l’on débute les formes plus complexes et plus colorées que nous connaissons aujourd’hui. L’appellation de ses emblèmes devint donc " les Armes ".

L’apparition de ces nouveaux emblèmes dut donc répondre à des règles simples afin d’en permettre la diffusion et d’éviter toute confusion. L’héraldique était né. On dit science mais en fait c’est aussi un art! Les règles simples mais tout de mêmes strictes assurent au héraldistes médiévaux de ne jamais composer de blason de mauvais goût. Malheureusement un certain relâchement avec les années jumelé à la mode du sigle à fait apparaître un tas de figures complexes, d’animaux à plumes, d’objet en perspectives et de lettres fantaisistes. Les blasons anciens étaient simples. C’est le jeu des alliances, des filiations, des gains de territoires qui amenèrent des partitions complexes. Les Armes étant aussi héréditaires, il fallait départager l’aîné qui pouvait prétendre aux couleurs de son père et les cadets qui devaient briser le dit blason pour se différencier de leur frère. Et voilà que maintenant tout les individus nobles arborent des Armes, les villes et certains groupe d’artisans emboîtent le pas. Il faut maintenant tenir à jour ses blasons pour ne pas retrouver les mêmes. C’est alors que les hérauts firent leur apparition. À ce moment le blason prenait une place très importante dans la vie du Moyen Âge en devenant une symbole de reconnaissance sur le champs de bataille mais aussi un titre légal ou encore faire office de signature. On compila donc ses blasons dans des armoriaux afin de bien les répertorier et de ne pas en perdre la trace.

Et voilà donc ce qu’est l’héraldique. Du bouclier peint sur le champs de bataille, en passant par le blason qui sert de fonction officiel et qui est héréditaire jusqu’au drapeaux modernes, les blasons ont connus une carrière haute en couleurs… Et bien que l’héraldique ce soit maintenant adapté aux temps modernes, elle est toujours présente. La prochaine fois que vous regarderez votre équipe préférée, et que dans la mêlé et la confusion vous allez reconnaître vos joueurs pensez donc à Guillaume le Conquérant qui en 1066 aurait bien aimé avoir un emblème aussi reconnaissable!

Page précédente